Simon Colliez - Al' dit toudis "nan" (French translation)

French (Picard)

Al' dit toudis "nan"

Premier jour que l'est rincontrée,
J'ai ben cru qu'al faisô exprès :
Elle disô "nan, nan, nan, nan"
 
A toutes les questio' que j'posô
Ch'étô l'contraire qu'al me répondô :
Elle disô "nan, nan, nan, nan"
 
Ch'est vrai, sûl coup euch'me suis dit :
"J'ai l'impression qu'elle se fout d'mi"
Pas du tout, nan, nan, nan, nan
 
J'me deminde bien ch'a qui faut faire
Pour qu'elle canch' sin vocabulaire
Je n'trouve pas, nan, nan, nan, nan
 
Pour savôr si al' étô bien
J'in ai parlé à min méd'cin
Y m'a dit "nan, nan, nan, nan"
 
"Y'a pas d'raison eud's'inquièter
Avec eûl temps cha va passer"
... Pas du tout : nan, nan, nan, nan
 
Su même allé voir un curé
Pour qu'y vienne l'exorcicer
Ch'a n'a rien fait, nan, nan, nan, nan
 
Eûl sûl fo' qu'al aura dit oui
Y'a longtemps, ch'to à la mairie
Depuis ch'est nan, nan, nan, nan
 
Et s'tête elle va eud'gauche à droite
In dirô in automate.
Et l'jour ch'a ch'ra de haut en bas,
Ch'é poules elles aurô des dints, jour là !
 
(nan, nan, nan, nan)
 
Jour qu'a du football à l'télé
J'li demind' pour li raviser
Bien chûr ch'est "nan, nan, nan, nan"
 
Mêm' si y'a rin d'aut' à côté
Mais uniqu'mint pour m'inbêter
Al me dit "nan, nan, nan, nan"
 
Nos amis y pinsent qu'al'rigole
Cha les amuse, y trouvent cha drôle
Pas moi, du tout, nan, nan, nan, nan
 
Nos vasins et même nos garchons
Nous appellent "Huguette et Raymond"
Ch'est toudis "nan, nan, nan, nan"
 
Et s'tête elle va toudis d'travers
Ch'est comme chi ch'étô un subl' à charrière
J'désespère pô, j'espère toudis
Qu'un jour enfin, elle dira oui !
 
(nan, nan, nan, nan)
 
Même pour les câlins crapuleux
Al' est d'accord eun' fô sur deux
Sinon ch'est "nan, nan, nan, nan"
 
Alors des fô pour y faire peur
J'eûl'menace d'aller vir ailleurs :
Même là ch'est "nan, nan, nan, nan"
 
Tant pis, que voulez-vous que j'fasse
Sinon d'espérer que cha passe ?
J'y crô pu, nan, nan, nan, nan
 
Après tout, sui' heureux com' cha
Et viv' sin elle, j'pourrô pas
Tant pis pour les nan, nan, nan, nan
 
Et s'tête elle va eud'gauche à droite
In dirô tout in automate.
Et l'jour ch'a ch'ra de haut en bas,
Ch'é poules elles aurô des dints, jour là !
 
Et s'tête elle va toudis d'travers
Ch'est comme chi ch'étô un subl' à charrière
J'désespère pô, j'espère toudis
Qu'un jour enfin, elle dira oui !
 
Submitted by Floppylou on Wed, 11/04/2018 - 18:24
Align paragraphs
French translation

Elle dit toujours "non"

Le premier jour, où je l'ai rencontrée,
J'ai bien crû qu'elle le faisait exprès,
Elle disait: "Non, non, non, non."
 
À toutes les questions que je lui ai posé,
Elle me répondait toujours le contraire,
Elle disait: "Non, non, non, non."
 
C'est vrai que sur le coup, je me suis dit:
"J'ai l'impression qu'elle se fiche de moi."
Pas du tout, non, non, non, non.
 
Je me demande ce que pourrais faire,
pour lui faire changer son vocabulaire.
Je ne sais pas, non, non, non, non.
 
Pour savoir si c'était normal,
j'en ai parlé à mon médecin,
Il m'a dit: "Non, non, non, non."
 
"Il n'y a pas de raison de s'inquiéter,
Ça passera avec le temps."
...Pas du tout, non, non, non, non.
 
Je suis même allé chez un curé,
pour qu'il l'exorcise,
Mais ça n'a rien changé, non, non, non, non.
 
Là seule fois où elle a dit oui
c'était il y a longtemps, à la mairie.
Depuis, c'est non, non, non, non.
 
Et sa tête tourne de gauche à droite,
On dirait un robot.
Et le jour où elle bougera de haut en bas,
Ce jour là, les poules auront des dents!
 
(non, non, non, non)
 
Le jour où il y a du football à la télévision,
Je lui demande pour regarder.
Bien-sûr, c'est "Non, non, non, non."
 
Même s'il n'y a rien d'autre à voir.
Mais uniquement pour m'embêter,
elle me dit "Non, non, non, non."
 
Nos amis pensent qu'elle rigole,
Ça les amuse, ils trouvent ça marrant,
Mais moi, pas du tout, non, non, non, non.
 
Nos voisins, et mêmes nos fils,
Nous appellent "Huguette et Raymond,
C'est toujours non, non, non, non."
 
Et sa tête tourne toujours de gauche à droite.
C'est comme s'il s'agissait du soc d'une charrue.
Je ne perds pas espoir, j'espère toujours,
qu'un jour, enfin, elle dira : oui !
 
(non, non, non, non)
 
Même pour faire des galipettes,
Elle est d'accord une fois sur deux.
Sinon, c'est "Non, non, non, non."
 
Alors parfois, pour lui faire peur,
Je la menace de d'aller voir ailleurs.
Même là, c'est "Non, non, non, non."
 
Tant pis, que voulez-vous que j'y fasse?
Sinon, d'éspérer que ça lui passe.
Je n'y crois plus, non, non, non, non.
 
Car après tout, je suis heureux comme ça,
Et puis vivre sans elle, je ne pourrai pas.
Tant pis pour les non, non, non, non.
 
Et sa tête tourne de gauche à droite,
On dirait un robot.
Et le jour ou elle bougera de haut en bas,
Ce jour là, les poules auront des dents!
 
Et sa tête tourne toujours de gauche à droite.
C'est comme s'il s'agissait du soc d'une charrue.
Je ne perds pas espoir, j'espère toujours,
qu'un jour, enfin, elle dira : oui !
 
Hey,

if you enjoy this translation,
please, don't forget to like, thank, or rate

Thanks !
Submitted by EnrixosfromParis on Wed, 11/04/2018 - 18:59
See also
Comments
Floppylou    Wed, 11/04/2018 - 19:09

La charrière, tu peux traduire par le soc d'une charrue (les "???"). C'est la partie qui passe dans la terre pour la retourner ou faire des sillons, et ça bouge donc beaucoup Wink smile

"Vir ailleurs", ce n'est pas "vivre ailleurs", mais "aller voir ailleurs"

Et aussi, dans le registre orthographe : "A toutes les questions que je lui ai poséES" ;)) (et il manque un accent aigu sur tes "où")