Advertisement

Beiß rein (French translation)

Advertisement
Proofreading requested
German

Beiß rein

Sie macht das Radio an
und der Radiomann
mit der frischrasierten Stimme sagt:
„’Ne neue Woche, Leute,
es ist Montag heute!
Beißt rein in den neuen Tag!“
 
Im Zimmer A – K,
wo sie schon fünfzig Mal war,
sagt die Dame: „Ich hab nichts erreicht.
Es wird nicht einfach sein,
doch irgendwo kriegen wir dich rein.
Bis morgen, mein Kind, dann klappt’s vielleicht.“
 
Ein neuer Tag, ’ne Chance wie ein neues Schulheft,
auf dem nur ihr Name draufsteht –
Doch wenn sie abends sauer in ihr Bett geht, denkt sie:
„Ausgerechnet mir ha’m sie wieder ’nen gebrauchten Tag angedreht!“
 
Beiß rein, beiß rein, beiß rein!
Beiß rein, beiß rein!
Oohhh
 
Im Personalbüro:
„Na, was können Sie denn so?“
Auf dem Schreibtisch lauern Formulare
„Haben Sie was eingereicht?
Sind Sie auch pflegeleicht?
Und Berufserfahrung – wieviel Jahre?“
 
Absage, wie gewöhnlich,
„Nehmen Sie’s bloß nicht persönlich!“
Auf dem Heimweg sagt ein Herr im Bus:
„Die wollen doch alle nichts tun,
auf unsre Kosten ausruhn!“
Da steigt sie aus und geht den Rest zu Fuß
 
Ein neuer Tag, ’ne Chance wie ein neues Schulheft,
auf dem nur ihr Name draufsteht –
Doch wenn sie abends sauer in ihr Bett geht, denkt sie:
„Ausgerechnet mir ha'm sie wieder ’nen gebrauchten Tag angedreht!“
 
Beiß rein, beiß rein, beiß rein!
Beiß rein, beiß rein!
Ooh
 
Submitted by Hansi K_Lauer on Tue, 26/06/2018 - 02:30
Last edited by Hansi K_Lauer on Fri, 29/06/2018 - 03:12
Align paragraphs
French translation

Croque la vie

Elle allume la radio
et le type dans le poste
dit d'une voix rasée de près :
« Chers auditeurs, on est lundi,
le début d'une nouvelle semaine.
Croquez cette nouvelle journée à belle dents ! »
 
Derrière la porte marquée A à K
où elle est déjà venue cinquante fois,
la dame dit : « Je n'ai rien trouvé.
Ça ne va pas être facile,
mais on finira bien par te dégoter quelque chose.
A demain, ma fille. Ça marchera peut-être. »
 
Un nouveau jour, une nouvelle chance,
comme un cahier neuf avec juste son nom dessus.
Mais le soir, pleine d'amertume, elle pense avant de s'endormir :
« Ils m'ont juste refourgué une journée pourrie de plus1 »
 
Croque la vie...
Croque la vie...
Oohhh
 
Au bureau du personnel :
« Alors, qu'est-ce que vous savez faire ? »
Sur la table, des formulaires la guettent.
« Vous avez soumis un dossier ?
Et vous êtes facile à gérer ?
Et votre expérience, combien d'années ? »
 
Loupé, comme d'habitude.
« Désolé, rien de personnel. »
En rentrant chez elle, dans le bus, un Monsieur dit :
« Une belle bande de fainéants.
Payés à rien foutre avec nos impôts ! »
Alors elle descend et finit le trajet à pied.
 
Un nouveau jour, une nouvelle chance,
comme un cahier neuf avec juste son nom dessus.
Mais le soir, pleine d'amertume, elle pense avant de s'endormir :
« Ils m'ont juste refourgué une journée pourrie de plus »
 
Croque la vie...
Croque la vie...
Oohhh
 
  • 1. mot à mot "Il a fallu que ça soit moi à qui ils refilent une journée de seconde main encore une fois". L'expression "einen gebrauchten Tag andrehen" est même passée dans le langage courant grâce à cette chanson, apparemment. Ça sonne bien en allemand, mais je ne vois pas comment tourner ça en français !
This translation does not claim to be of any particular value.
Glad if you liked it, sorry if you didn't.
You can reuse it as you please.
Glad if it's for knowledge or understanding, sorry if it's just for money or fame.
Submitted by petit élève on Wed, 27/06/2018 - 07:02
Added in reply to request by Hansi K_Lauer
Last edited by petit élève on Fri, 29/06/2018 - 08:17
The author of translation requested proofreading.
It means that he/she will be happy to receive corrections, suggestions etc about the translation.
If you are proficient in both languages of the language pair, you are welcome to leave your comments.
More translations of "Beiß rein"
Ulla Meinecke: Top 3
Idioms from "Beiß rein"
See also
Comments
petit élève    Wed, 27/06/2018 - 07:03

I should probably have waited for your version, Hans.
I think I got the general idea, but I might have misunderstood some bits.