Walter Ghicolescu - Telefon peste moarte (French translation)

Romanian

Telefon peste moarte

În lumea numelor străine,
Mă simt, și eu, un străinez,
Iau telefonul lângă mine
Și n-am ce număr să formez.
 
Trăiesc, fără speranță, drama
Că neamul meu, acum, e frânt,
Mi-e dor de tata și de mama,
Dar nu au număr, la mormânt.
Mi-e dor de tata și de mama,
Dar nu au număr, la mormânt.
 
[Refren:]
Pot să fiu omul bun, fiul plin de virtuți
Tot n-am unde sa-i sun, pe părinții pierduți
După cât mi-e de dor și la cum i-am iubit
Cred ca numărul lor este plus infinit.
 
...
 
De convorbiri cu ei sunt gata
și în necunoscut mă zbat,
îi sun pe mama și pe tata,
Dar crucea sună ocupat.
 
Au numere secrete parcă
și aparatul n-are ton,
Deodată aflu și tresar că
Nici moartea n-are telefon.
Deodată aflu și tresar că
Nici moartea n-are telefon.
 
[Refren]
 
...
 
Mi-e dor de voi, părinți din moarte,
Cu lacrimi bine vă cuvânt,
și uit că ați plecat departe
și n-aveți roaming, sub pământ.
 
Formez un număr, oarecare,
Întreb precipitat de voi,
Dar uit că mort e cel ce moare
și nu mai vine înapoi.
 
[Refren]
 
...
 
Și, vai, de-atâta timp încoace,
Vă chem și-n visuri, să v-ascult,
Dar iarba pe morminte tace,
Cu număr desființat demult.
 
Și, dacă o să ținem minte,
Probabil, când o fi să mor,
Am să vă caut în morminte,
Pe-un număr de interior.
Am să vă caut în morminte,
Pe-un număr de interior.
 
[Refren] [x2]
Cred că numărul lor este plus infinit.
Cred că numărul lor...
 
Submitted by Kuro Miku on Tue, 26/04/2016 - 16:08
Last edited by Kuro Miku on Mon, 30/01/2017 - 13:43
Align paragraphs
French translation

Appel vers l'au-delà

Dans le monde des noms étrangers,
Je me sens moi-aussi étranger,
Je pose ma main sur le téléphone,
Mais il n’y a pas de numéro à composer.
 
Je vis un drame sans espoir
Car ma famille est maintenant brisée,
Maman et papa me manquent,
Mais leurs tombes n’ont pas de numéro alloué.
 
Ref:
Peu importe si je suis bon, un fils plein de vertu,
Je ne peux plus appeler les parents que j’ai perdus,
Vu combien ils me manquent et combien je les ai chéris,
Je crois que leur numéro est le plus l'infini.
 
Je suis prêt à leur parler,
Je me débats dans l’inconnu,
J’appelle maman et papa,
Mais la croix sonne occupé.
 
Leurs numéros doivent être masqués,
Et l’appareil n'a pas de tonalité,
Du coup je sursaute car je réalise que
La mort n'a pas non plus de numéro fixe.
Du coup je sursaute car je réalise que
La mort n'a pas non plus de numéro fixe.
 
Ref:
Peu importe si je suis bon, un fils plein de vertu,
Je ne peux plus appeler les parents que j’ai perdus,
Vu combien ils me manquent et combien je les ai chéris,
Je crois que leur numéro est le plus l'infini.
 
Vous me manquez, parents disparus,
Je vous bénis avec des larmes,
Et j’oublie que vous êtes partis loin
Et qu’il n’y a pas de roaming dans le souterrain.
 
Je compose un numéro, au hasard
Et j'ai hâte de vous parler,
Mais je sais que celui qui meurt est mort
Et ne revient plus en arrière.
 
Ref:
Peu importe si je suis bon, un fils plein de vertu,
Je ne peux plus appeler les parents que j’ai perdus,
Vu combien ils me manquent et combien je les ai chéris,
Je crois que leur numéro est le plus l'infini.
 
Je vous appelle depuis longtemps déjà,
Même dans mes rêves, pour vous écouter,
Mais l'herbe se tait sur les tombes,
Le numéro depuis longtemps déconnecté.
 
Et si on arrive à s’en souvenir,
Quand je serai mort, probablement,
Je vais vous joindre dans vos tombes,
Sur un poste interne.
 
Ref:
Peu importe si je suis bon, un fils plein de vertu,
Je ne peux plus appeler les parents que j’ai perdus,
Vu combien ils me manquent et combien je les ai chéris,
Je crois que leur numéro est le plus l'infini.
Je crois que leur numéro est le plus l'infini.
Je crois que leur numéro est le plus l'infini.
 
Submitted by Nora_D on Fri, 18/11/2016 - 09:59
Last edited by Nora_D on Wed, 14/02/2018 - 15:40
Author's comments:

Lyrics: Adrian Păunescu

More translations of "Telefon peste moarte"
FrenchNora_D
Walter Ghicolescu: Top 3
See also
Comments
petit élève    Thu, 01/02/2018 - 01:37

Tu as le chic pour dénicher des textes beaux et intéressants. Je relisais cette traduction qui est toujours aussi belle que dans mon souvemnir, et je vois avec plaisir que tu continues à nous en offrir de nouvelles de temps en temps.

Donc un peu de pinaillage en souvenir du bon vieux temps Regular smile

Je vis désespérément le drame
Que ma famille est maintenant brisée, -> "le drame que..." ça sonne un peu bizarre. "le drame de ma famille brisée" plutôt ?

le fils plein de vertus -> soit "le fils vertueux" comme "l'exemple parfait du fils vertueux" ou alors "un fils plein de vertu"

si on arrive à s’en souvenir, -> je ne comprends pas bien le "on". Si ce n'est pas de lui qu'il parle, alors de qui ?

Nora_D    Wed, 14/02/2018 - 14:10

Ces chansons sont assez ringardes pour la jeune génération, mais comme je suis assez ringarde moi ;);) je vais fouiller dans ma mémoire pour trouver d'autres chansons de mon enfance.

"Je vis désespérément un drame, car ma famille est brisée" - ça sonne mieux?

Il parle en effet de lui mais dans le texte c'est le pluriel...je ne sais pas pourquoi.

petit élève    Wed, 14/02/2018 - 15:28

Tant mieux, comme ça on échappera à un remix ou à une version rap.

plutôt "un drame sans espoir". C'est plutôt le narrateur que le drame qui est désespéré, et "désespérément" ça veut plutôt dire "comme quelqu'un qui est prêt à tout"

Nora_D    Wed, 14/02/2018 - 15:41

;)  fait
et merci Regular smile