Edmond Taniere - Les femmes d'ach' t'heure (French translation)

French (Picard)

Les femmes d'ach' t'heure

Si eune femme vous dit un jour,
"‘J’t’adore mon chéri"
Faites bien attention, cha ne sera pas gratuit.
Elle vous demandera suremint d’un p’tit air innocint,
Si vous voulez bin lui prêtez d’l’argint.
Pour payer sin loyer, sin coiffeur, sin bottier, sin tailleur, sin médecin et ches médicamints.
 
Toutes ches femmes d’à ch’t’heure, vraimint n’ont point peur
Elles ne s’affollent point chi n’a rien qui vient.
‘L’ cinéma,’l’dancing c’est la mode. Rigoler et printre les hommes d’l’z’autes.
Mais nous ches paufes’hommes comme des malheureux,
In est sans rien dire là au coin d’sin feu.
Bin eune femme voyez vous, si in réfléchit bien, ça s’occupe’d’tout et ch’est bon à rien.
 
Bin vous voyez chi mes gins, j’n’est eune à la maison.
A aie, aie, mes amis ch’est un vrai poison.
Elle m’a fait des dettes dins les tous quate coins du pays,
Si bien que j’n’ose plus sortir par chi.
Tous les jours d’quinzaine, cha défile par douzaine, archeveux à bonheux
Je vous l’jure, j’in suis honteux.
 
Si cha continue, j’va rouler tout nu
Je ne gagne pas assez pour pouvoir payer:
Ses toilette, s’poudrerie, ses frisettes, qu’elle s’est fait faire à la Mistinguette.
Mais mi j’suis toudis comme un malheureux,
Je n’ai même pas l’moyen’d’m’faire couper les cheveux.
J’n’ai plus d’draps dins min lit, j’n’ai plus rien dins l’gourbi.
Mon Dieu quel malheur avec ches femmes d’à ch’t’heure!
 
Et bin vous jeune homme, il faut faire attention à vous
Et faites pas nous, ne vous mariez jamais.
Car si vous n’avez jamais été dins la misère,
Restez bien tranquile tout près d’vos mère.
Car quind in est marié, in est bin inchaîné, in est souvint cocu, battu et malfoutu
 
Toutes ches femmes d’à ch’t’heure, vraimint n’ont point peur
Elles ne s’affollent point chi n’a rien qui vient.
‘L’ cinéma,’l’dancing c’est la mode. Rigoler et printre les hommes d’l’z’autes.
Mais nous ches paufes’hommes comme des malheureux,
In est sans rien dire là au coin d’sin feu.
Bin eune femme voyez vous, si in réfléchit bien , ça s’occupe’d’tout et ch’est bon à rien.
 
Submitted by EnrixosfromParis on Sat, 07/04/2018 - 17:44
Align paragraphs
French translation

Les femmes d'aujourd'hui

Si une femme un jour vous dit,
"je t'adore mon chérie"
Faites bien attention, ça ne sera pas gratuit,
Elle vous demandera surement d'un petit air innocent,
Si vous vouliez bien lui prêter de l'argent,
pour payer son loyer, son coiffeur, son cordonnier, son tailleur, son médecin, et ses médicaments,
 
Toutes les femmes d'aujourd'hui ne sont pas inquiètes,
Elles ne s'inquiètent pas si l'argent ne rentre pas,
Le cinéma, la discothèque, c'est la mode, rigoler, et piquer les hommes des autres.
Mais nous, les pauvres hommes, malheureux que nous sommes
On reste sans rien dire, là au coin du feu,
Eh bien une femme, voyez vous, si on y réfléchit bien, ça se mèle de tout, et ca n'est bon à rien,
 
Par exemple, vous voyez ici, mes amis, j'en ai une à la maison,
Mais attention, c'est une vraie chipie
Elle m'a créé des dettes aux quatres coins de la région,
Si bien, que je n'ose plus sortir de chez moi,
Tous les quinze jours, les huissiers défilent par douzaine
Je vous assure, j'en suis honteux
 
Si ça continue, je vais finir dans la rue,
Je ne gagne pas assez pour pouvoir payer,
Ses toilettes, son maquillage, ses cheveux, qu'elle s'est fait faire à la Mistinguette,
Mais je suis toujours comme un malheureux,
Je n'ai même pas les moyens d'aller chez le coiffeur,
Je n'ai plus de drap sur mon lit, je n'ai plus rien à la maison,
Mon Dieu quel malheur avec ces femmes d'aujourd'hui!
 
Eh bien, vous jeune-homme, faites attention à vous,
et ne faites pas la même erreur, ne vous mariez pas,
Si vous ne voulez pas finir dans la misère,
Restez bien tranquille auprès de votre mère,
Car quand on est marié, on est enchaîné, on est bien souvent cocu, battu, et malfoutu
 
Toutes les femmes d'aujourd'hui ne sont pas inquiètes,
Elles ne s'inquiètent pas si l'argent ne rentre pas,
Le cinéma, la discothèque, c'est la mode, rigoler, et piquer les hommes des autres.
Mais nous, les pauvres hommes, malheureux que nous sommes
On reste sans rien dire, là au coin du feu,
Eh bien une femme, voyez vous, si on y réfléchit bien, ça se mèle de tout, et ça n'est bon à rien,
 
Hey,

if you enjoy this translation,
pease, don't forget to like, thank, or rate

Thanks !
Submitted by EnrixosfromParis on Sun, 08/04/2018 - 12:43
Idioms from "Les femmes d'ach' ..."
See also
Comments