Corpse Bride (OST) - L'Histoire Des Noces Funèbres (European French) [Remains of the Days] (English translation)

French

L'Histoire Des Noces Funèbres (European French) [Remains of the Days]

A vous les mecs
 
Hé, écoutez-moi tous, cadavres exquis
A moins bien sûr d'avoir perdu l'ouïe
Ecoutez l'Histoire à en faire pleurer un squelette
De la regretée des mariées est la vedette.
 
Mort, mort
Faut bien y passer
Mais vous en faites pas, finalement c'est O.K.
Faut pas oublier qu'on a beau se cacher
Quand l'heure a sonné, bonjour les macchabées.
 
C'était la plus belle à des kilomètres à la ronde
Un mystérieux inconnu entra dans son monde
C'était un vrai Roméo, mais fauché comme les blés
Et cette malheureuse poupée tomba vite à ses pieds.
Mais quand papa dit "non" ça fait pas plaisir
Alors nos deux tourtereaux décidèrent de s'enfuir.
 
Mort, mort
Faut bien y passer
Mais vous en faites pas, finalement c'est O.K.
Faut pas oublier qu'on a beau se cacher
Quand l'heure a sonné, bonjour les macchabées.
 
Alors ils se donnèrent rendez-vous en pleine nuit
Sans le dire à quiconque, sinon c'était cuit.
La robe de mariée de sa mère lui allait comme un gant
Un rien vous habille quand l'amour mène la danse
A part un ou deux trucs à ce qu'on raconte
Comme les bijoux de famille, les lingots et les comptes
Et à côté du cimetière, près du vieux chêne gris
A 3 heure moins le quart dans les brumes de la nuit
Elle était fin prête mais où était-il ?
 
Et ?
 
Elle attendit
 
Et ensuite ?
 
Elle vit une ombre. Est-ce que c'était lui ?
 
Et ensuite ?
 
Son cœur battait la chamade.
 
Et ensuite ?
 
Et ensuite, mon pote, tout est devenu noir.
Et quand elle ouvrit les yeux, elle était clamnsée.
Les bijoux volés et le coeur brisé.
Alors elle se jura étendu sous ce chêne
Qu'un jour, un grand amour viendrait briser ses chaînes.
Elle attendit que quelqu'un lui demande sa main
Et voilà qu'un jour débarqua ce gamin
Qui lui promis l'amour au cœur des ténèbres
C'est la p'tite histoire de ces noces funèbres.
 
Mort, mort
Faut bien y penser
Mais vous en faites pas, finalement c'est O.K.
Faut pas oublier qu'on a beau se cacher
Quand l'heure a sonné, bonjour les macchabées.
 
On a beau se cacher
 
Submitted by Geheiligt on Sun, 09/10/2016 - 18:50
Align paragraphs
English translation

The story the funeral nuptials

Your turn buddies !
 
Hey, listen up you divine corpses
Unless you've lost your hearing
Listen to this story which could make a skeleton cry
From where the missed bride is the star !
 
Dead, dead,
It's necessary
But don't worry ! Eventually it's OK !
May well do you hide yourself,
When time's up, hello to the stiffs !
 
She was the prettiest from miles around
A mysterious unknown one entered her world
T'was a real Romeo, but broke,
And this unlucky doll succumbed to his charm
But when Daddy says "No", it doesn't make you happy
So our lovebirds decided to flee
 
Dead, dead,
It's necessary
But don't worry ! Eventually it's OK !
May well do you hide yourself,
When time's up, hello to the stiffs !
 
So, they arrange a place and time meet, during night,
Without saying anyone, overwise t'was done
Her Mom's wedding dress fit her like a glove
Nothing make you look dressed when love's leader
Except one or two thing as we say,
Like family's jewels, (gold) bars and (bank) accounts
And, next to the cemetery, near the old grey oak tree
At 2:45 into the mist of the night,
She was all ready but where was he ?
 
And ?
 
She waited
 
And then ?
 
She saw a shadow. Was it him ?
 
And then ?
 
Her heart was beating widly
 
And then ?
 
And then, buddy, everything's became dark.
And when she opened her eyes, she was croaked.
The jewels were stolen, and the heart shattered.
Well, she swore, lying under this oak tree,
That someday, one great love would break her chains.
She waited until someone ask her to marry her
There you go ! One day this kid showed up
And promised her love in the middle of this darkness
It's the little story of these funeral nuptials
 
Dead, dead,
It's necessary
But don't worry ! Eventually it's OK !
May well do you hide yourself,
When time's up, hello to the stiffs !
 
May well do you hide yourself
 
Submitted by Floppylou on Thu, 17/05/2018 - 11:37
Comments