Advertisement

No me dejes (French translation)

Advertisement
Spanish

No me dejes

No me dejes no
hay que olvidar
olvidarlo todo
que ya se nos va
olvidar el tiempo
de los mal entendidos
y el tiempo perdido
a saber cómo
olvidar las horas
que a veces mataban
con tantas preguntas
la felicidad
 
no me dejes no
no me dejes no
no me dejes
 
te regalare
perlitas de lluvia
y un país lejanos
donde nunca llueve
excavare la tierra
después de haber muerto
y cubriré tu cuerpo
de oro y de luz
haré un territorio
donde el amor será rey
para el amor
y tu será reina
 
hay no me dejes
no me dejes no
no me dejes no
no,no me dejes
 
yo t'inventare
palabras insensatas
que vas entender
yo te hablare
de los corazones
de aquellos amantes
que ardieron tal veces
y te contare la historia de un rey
muerto por no haber podido encontrarte
 
no me dejes
no me dejes
no me dejes
 
a veces se vio
llenarse de fuego
y un viejo volcán
que creía por muerto
y han dicho a mí
que tierras quemadas
ofrecen mas trigo que un mejor abril
y al caer la tarde
para que arda el cielo
el rojo con el negro
tienen que portarse
 
hay,no me dejes
no me dejes no
no me dejes
no me dejes
 
no llorar en mas
ni hablar en más
me voy a esconder
te voy a mirar
sonreír y bailar
y te escuchare
cantar y reír
permite que sea
sombra de tu sombra
sombra de tu mano
sombra de tu perro
hay no me dejes
 
no me dejes
no..
no me dejes
 
Submitted by Guernes on Sat, 03/02/2018 - 18:12
Submitter's comments:

compuesta, escrita : Jacques Brel

merci à Sarasvati

Align paragraphs
French translation

Ne me quitte pas

Ne me quitte pas.
Il faut oublier,
Tout peut s’oublier,
Qui s’enfuit déjà.
Oublier le temps
Des malentendus
Et le temps perdu
À savoir comment.
Oublier ces heures
Qui tuaient parfois
À coups de pourquoi
Le cœur du bonheur.
 
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas,
 
Moi, je t’offrirai
Des perles de pluie
Venues de pays
Où il ne pleut pas.
Je creuserai la terre
Jusqu’après ma mort
Pour couvrir ton corps
D’or et de lumière.
Je ferai un domaine
Où l’amour sera roi,
Où l’amour sera loi,
Où tu seras reine.
 
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas.
 
Je t’inventerai
Des mots insensés
Que tu comprendras.
Je te parlerai
De ces amants-là
Qui ont vu deux fois
Leurs cœurs s’embraser.
Je te raconterai l’histoire de ce roi
Mort de n’avoir pas pu te rencontrer.
 
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas.
 
On a vu souvent
Rejaillir le feu
De l’ancien volcan
Qu’on croyait trop vieux.
Il est, paraît-il,
Des terres brûlées
Donnant plus de blé qu’un meilleur avril.
Et quand vient le soir,
Pour qu’un ciel flamboie,
Le rouge et le noir
Ne s’épousent-ils pas ?
 
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas.
 
Je ne vais plus pleurer,
Je ne vais plus parler.
Je me cacherai là
À te regarder,
Danser et sourire
Et à t’écouter
Chanter et puis rire.
Laisse-moi devenir
L’ombre de ton ombre,
L’ombre de ta main,
L’ombre de ton chien.
Ne me quitte pas,
 
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas.
 
Tous droits réservés © Christian Guernes (pour les traductions en français, sauf indication contraire ; lien vers le source, etc.)
Submitted by Guernes on Sat, 03/02/2018 - 18:19
Author's comments:

Ne me quitte pas est une chanson célèbre de Jacques Brel sur la rupture amoureuse, co-composée avec son pianiste Gérard Jouannest et enregistrée par Brel en 1959. (wiki)

Paloma Pradal: Top 3
See also
Comments
petit élève    Sat, 03/02/2018 - 18:23

Il y a une malencontreuse faute de frappe dans le titre Regular smile
Et pour les étrangers il faudrait quand même dire que c'est du Brel dans le texte, non ?

Sarasvati    Sat, 03/02/2018 - 18:27

Typo 5/1 yo t'inventare ...>Ne me quitte pas.
Aïe les olives...

Guernes    Sat, 03/02/2018 - 18:31

Ouf ! c'est pas mon jour.
Y'en a pas d'autres ?

Sarasvati    Sat, 03/02/2018 - 18:36

Teeth smile Des jours meilleurs oui,des typos pas que je sache!

Guernes    Sat, 03/02/2018 - 18:38

Celle-ci n'est pas mal non plus !

petit élève    Sat, 03/02/2018 - 19:53

Haha joli !

petit élève    Sat, 03/02/2018 - 19:54

Je ne voudrais pas être lourd, mais il faudrait quand même indiquer quelque part que ce sont les paroles originales de Brel, non ?

Guernes    Sat, 03/02/2018 - 20:39

Je l'ai mis côté espagnol, compuesta, escrita : Jacques Brel
Vérité en deçà des Pyrénées erreur au-delà ?... je ne crois pas. !
D'ailleurs Brel était belge.

petit élève    Sat, 03/02/2018 - 20:55

Ah oui pardon. Je regardais le côté français avec le (c) juste en-dessous, c'est pour ça.