Receita para fazer o azul (French translation)

Advertisements
Portuguese

Receita para fazer o azul

Se quiseres fazer azul,
pega num pedaço de céu e mete-o numa panela grande,
que possas levar ao lume do horizonte;
depois mexe o azul com um resto de vermelho
da madrugada, até que ele se desfaça;
despeja tudo num bacio bem limpo,
para que nada reste das impurezas da tarde.
Por fim, peneira um resto de ouro da areia
do meio-dia, até que a cor pegue ao fundo de metal.
Se quiseres, para que as cores se não desprendam
com o tempo, deita no líquido um caroço de pêssego queimado.
Vê-lo-ás desfazer-se, sem deixar sinais de que alguma vez
ali o puseste; e nem o negro da cinza deixará um resto de ocre
na superfície dourada. Podes, então, levantar a cor
até à altura dos olhos, e compará-la com o azul autêntico.
Ambas as cores te parecerão semelhantes, sem que
possas distinguir entre uma e outra.
Assim o fiz – eu, Abraão Ben Judá Ibn Haim,
iluminador de Loulé – e deixei a receita a quem quiser,
algum dia, imitar o céu.
 
Submitted by Manuela Colombo on Mon, 07/05/2018 - 15:00
Align paragraphs
French translation

Recette pour faire du bleu

Si tu veux faire du bleu,
prends un morceau de ciel et mets-le dans une grande marmite,
que tu puisses le porter au foyer de l'horizon ;
puis mélange le bleu avec un reste rouge
de l'aube, jusqu'à ce qu'il se décompose ;
déverse le tout dans un pot bien propre,
pour que rien ne reste des impuretés du soir.
Enfin, tamise un reste d'or du sable
de midi, jusqu'à ce que la couleur attache au fond métallique.
Si tu ne veux pas que les couleurs s’affadissent
avec le temps, jette dans le liquide un noyau de pêche brûlé.
Tu le verras disparaître, sans laisser de traces à l’endroit
où tu l’as mis ; et le noir de cendre ne laissera pas même un reste d'ocre
sur la surface dorée. Tu pourras, alors, porter la couleur
à la hauteur des yeux, et la comparer avec le bleu authentique.
Les deux couleurs te paraîtront semblables, sans que
tu puisses distinguer entre l'une et l'autre.
Ainsi l’ai-je fait – moi, Abraão ben Judah ibn Hayyim,1
enlumineur de Loulé - et j'ai laissé la recette à qui voudra,
un jour, imiter le ciel.
 
  • 1. Abraham ben Yhwdah ʾibn Ḥayyim : Maître imprimeur, maître teinturier, maître enlumineur. - Aurait vécu à Loulé, Portugal. - Marrane exilé en Italie pour échapper à l'Inquisition. - Auteur, en 1462, d'un traité sur les couleurs, rédigé en judéo-portugais et transcrit en caractères hébraïques
Tous droits réservés © Christian Guernes (pour les traductions en français, sauf indication contraire ; lien vers le source, indication du commentaire,etc.)
Submitted by Guernes on Mon, 14/05/2018 - 18:03
More translations of "Receita para fazer o..."
FrenchGuernes
See also
Comments