Yak-istrebitel' (Як»-истребитель) (French translation)

Advertisements
Russian

Yak-istrebitel' (Як»-истребитель)

Я — "Як"-истребитель, мотор мой звенит,
Небо — моя обитель,
А тот, который во мне сидит,
Считает, что он — истребитель.
 
В этом бою мною «Юнкерс» сбит,
Я сделал с ним что хотел.
А тот, который во мне сидит,
Изрядно мне надоел.
 
Я в прошлом бою навылет прошит,
Меня механик заштопал,
А тот, который во мне сидит,
Опять заставляет — в штопор.
 
Из бомбардировщика бомба несёт
Смерть аэродрому,
А кажется — стабилизатор поёт:
«Мир вашему дому!»
 
Вот сбоку заходит ко мне «Мессершмидт».
Уйду — я устал от ран.
Но тот, который во мне сидит,
Я вижу, — решил: на таран!
 
Что делает он? Вот сейчас будет взрыв!
Но мне не гореть на песке!
Запреты и скорости все перекрыв,
Я выхожу из пике.
 
Я — главный, а сзади... Ну чтоб я сгорел! -
Где же он — мой ведомый?
Вот он задымился, кивнул и запел:
«Мир вашему дому!»
 
И тот, который в моём черепке,
Остался один — и влип.
Меня в заблужденье он ввёл и в пике
Прямо из мёртвой петли.
 
Он рвёт на себя, и нагрузки — вдвойне.
Эх! Тоже мне, лётчик-ас!
Но снова приходится слушаться мне,
И это в последний раз.
 
Я больше не буду покорным! Клянусь!
Уж лучше лежать на земле.
Ну что ж он не слышит, как бесится пульс,
Бензин — моя кровь — на нуле?!
 
Терпенью машины бывает предел, -
И время его истекло.
И тот, который во мне сидел,
Вдруг ткнулся лицом в стекло.
 
Убит! Наконец-то лечу налегке,
Последние силы жгу.
Но что это, что?! — я в глубоком пике
И выйти никак не могу!
 
Досадно, что сам я немного успел,
Но пусть повезёт другому.
Выходит, и я напоследок спел:
«Мир вашему дому!»...
 
Last edited by SaintMark on Fri, 23/09/2016 - 00:57
Align paragraphs
French translation

Le Yak

Je suis un chasseur Yak. Mon moteur claironne,
le ciel est ma demeure.
Mais ce type assis dans le cockpit
s'imagine que c'est lui le chasseur !
 
Je viens de descendre un 88,
je n'en ai fait qu'une bouchée1.
Mais ce type assis dans le cockpit
commence à me taper sur les nerfs.
 
Je me suis fait poivrer lors du dernier combat,
le mécano m'a rafistolé.
Mais ce type assis dans le cockpit
me met encore une fois en vrille.
 
Le bombardier sème la mort
sur l'aérodrome
mais le stabilisateur semble chanter
« Paix sur la Terre !2 »
 
Voilà qu'un 109 arrive par le travers.
Je préfère m'en aller, mes blessures m'épuisent.
Mais ce type assis dans le cockpit
a décidé de le prendre à l'abordage3 !
 
Mais qu'est-ce qu'il fabrique ? Il va tout casser !
Mais je n'irai pas brûler au sol.
Dépassant toutes les limites4,
je sors du piqué.
 
Je suis le leader, et derrière... Mais bon sang,
où est passé mon ailier5 ?
Avant de tomber en flammes, il a eu le temps de chanter
« Paix sur la Terre ! »
 
Et ce type assis dans le cockpit
se retrouve tout seul, et dans la panade.
Il m'a fait partir en piqué - quelle erreur !
alors que j'allais faire le looping de la mort.
 
Il pèse deux fois son poids6, notre as des as
mais la gravité me fait mal à moi aussi !
Il faudrait quand même qu'il m'écoute un peu,
c'est la dernière fois que je le dis !
 
C'est terminé d'obéir au doigt et à l’œil !
Je préfèrerais encore être posé au sol.
Est-ce qu'il n'entend pas mon cœur qui bat ?
L'essence, mon sang, est à zéro !
 
La patience des machines a ses limites,
et la mienne est épuisée.
Et voilà que le type assis dans le cockpit
se cogne la tête contre la vitre.
 
Il s'est fait avoir. Enfin, je suis libre !
Mais je brûle mes dernières forces.
Mais qu'est-ce qui se passe ? Je pique à la verticale
et pas moyen de m'en sortir !
 
Dommage que je n'aie pas pu faire mes preuves,
un autre aura plus de chance que moi.
Finalement c'est mon tour de chanter
« Paix sur la Terre ! »...
 
  • 1. "j'en ai fait ce que j'ai voulu"
  • 2. "paix sur votre maison"
  • 3. Taran : se jeter contre un avion ennemi pour l'abattre, en y laissant sa peau la plupart du temps. Une spécialité soviétique.
  • 4. Les avions de la 2ème guerre mondiale pouvaient partir en morceaux si on dépassait une certaine vitesse ou les soumettait à des manœuvres trop violentes
  • 5. la formation de combat de base est constituée de deux avions, le leader qui attaque l'ennemi et l'ailier qui le protège en surveillant ses arrières
  • 6. les manœuvres violentes soumettent le pilote et l'avion à une augmentation apparente de poids. Ceci dit, deux fois la gravité c'est peu. Les pilotes encaissaient régulièrement 5 ou 6 G.
Submitted by ingirumimusnocte on Wed, 31/10/2018 - 19:16
Added in reply to request by Lilia Danilova
More translations of "Yak-istrebitel' ..."
Idioms from "Yak-istrebitel' ..."
See also
Comments